MES LIVRES

Dagaz
ISBN-978-2760933859

Isabelle habite dans un rang derrière le village riverain où elle a grandi. Prise entre Pierre, son mari, Martin, son amour de jeunesse, et sa mère alcoolique, elle étouffe de plus en plus. La hante également l'histoire d'une grand-tante mystérieusement disparue dans les années 1970. Souvent, Isabelle a très envie de disparaître elle aussi pour échapper au cycle de violence et aux troublants dons de sorcellerie qui déterminent l'existence des femmes de sa famille. Mais ces liens étroits qui lui donnent une si forte pulsion de fuite sont aussi ceux qui la retiennent, tant il est vrai qu'il est difficile de démêler le bonheur des jours et le malheur d'une vie.

 

«Dagaz est un roman ambitieux, d’une écriture fine et maîtrisée, qui nous entraîne sur les berges houleuses du Saint-Laurent. Dans un hymne à la nature et à la dualité qui se trouve en chacune des femmes, Stéphanie Pelletier prouve que l’écriture du roman lui sied aussi bien que celle des nouvelles.»



 

​«Avec ce roman de la mémoire, des liens invisibles, de l’errance intérieure et de la renaissance, Stéphanie Pelletier nous offre un opus fort réussi en cette rentrée littéraire. Il séduit par son style clair-obscur, ses enchevêtrements mystérieux et fauves.»





Josée-Anne Paradis

Les Libraires

La recrue du mois

Quand les guêpes se taisent
(Gagnant du Prix littéraire du Gouverneur général dans la catégorie roman et nouvelles)

ISBN-978-2760933521

Les personnages de ce recueil ont en commun l'amour de la vie, où qu'elle se trouve - dans les êtres, la nature ou les animaux - qu'elle commence, finisse ou recommence, qu'elle soit aussi légère qu'une journée de printemps ou le papotage de cousine à une noce, aussi sournoise qu'une lumière d'automne ou le bonheur au fond d'un lit.



Une fois qu'on a entendu cette voix que nous révèle Quand les guêpes se taisent, elle nous devient aussi nécessaire que tout ce qui nous tire vers la vie et lui donne un sens : un bruit, de la lumière, des chiens errants, une étreinte, tout ce qui, sensations ou sentiments, «comme une drogue, nous convainc que nous resterons dans ce moment pour toujours».

 

«Chaque rentrée littéraire nous amène quelques signatures dont on sait qu'elles vont s'inscrire dans la durée. Dix pages suffisent à nous convaincre que Stéphanie Pelletier fait partie de celles-là.»



«Malgré son jeune âge, Stéphanie Pelletier nous offre avec Quand les guêpes se taisent quatorze nouvelles d’une qualité littéraire et d’une sensibilité presque sans failles.»



 

 

 

 

«Les personnages de Stéphanie Pelletier vivent de grands vertiges, contournent des précipices, ne se mentent pas très longtemps sur eux-mêmes, mais tous s'accrochent à leur façon, en dévoilant une fragilité et une humanité très émouvantes, cela dans une écriture simple, qui va droit au but (...)»





Tristan Malavoy-Racine, Le Voir

​​Laeticia Le Clech

Ma mère était hipster

​​Chantal Guy

La Presse

Autres parutions

FOLLOW ME

  • Icône social Instagram
  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page

© 2012 by STÉPHANIE PELLETIER